Une Caisse Alimentaire Commune ?

Experimenter et modéliser de nouvelles formes d'accès à l'alimentation durable pour tous : Créer une caisse alimentaire commune qui alimente une monnaie solidaire utilisable dans un circuit alimentaire durable et conventionné

LES CHANTIERS DE MISE EN PLACE DE LA CAISSE ALIMENTAIRE COMMUNE

>> Mettre en place une monnaie solidaire dans un circuit alimentaire durable
📢 20211014_CR_GT_Monnaie_Solidaire_1.pdf
L'IDEE : un "support" d'achats qui permet aux personnes en situation de précarité de prendre part à des groupements d'achats, épiceries coopératives ouverts à tou.te.s, sans mettre en place de double tarification, et de fréquenter les marchés paysans.

VALEURS
  • Un outil pour lever le frein financier ET pour inciter à des pratiques alimentaires durables
  • Un dispositif multi-dimensionnel : monnaie, rencontres, sensibilisation, participation
  • Un support voulu non stigmatisant mais qui pose la question complexe des critères ou absence de critère d'accès - volonté de ne pas reproduire le système de prescription par les travailleurs sociaux
  • Une expérimentation que l'on souhaite inscrire dans la perspective politique que constitue la sécurité sociale de l'alimentation = un droit nouveau, une protection sociale pour tous.
FREINS/LEVIERS
  • Nous allons nous appuyer sur l'expérimentation portée par l'Esperluette et marché paysan durant l'été 2021 avec une trentaine de familles : bons d'achats alimentaires utilisables à l'esperluette et sur le marché de producteurs locaux de Celleneuve *
  • peut-on s'appuyer sur une monnaie locale comme la graine ? (qui est utilisable pour l'alimentation mais pas que : cafés, services en tous genres...) Cela peut être règlé avec la diffusion aux familles bénéficiaires d' une liste des pros accepteurs de Graines limité aux biens alimentaires et d' hygiène; liste "speciale" estampillée Où dépenser la monnaie solidaire ? Gerard S.
  • peut-on s'appuyer sur le système de ticket service existants ? (les fonds du FEAD vont-il évoluer massivement vers l'usage de tickets service ?)
  • Quelle possibilité de financements pérennes du dispositif, inscrit dans le droit commun?
COMMENT EXPERIMENTER ?
- mise en place d'un dispositif commun, que chacun va tester au sein de sa structure ( y compris critères d'accès)
- Le support permettrait l'accès à l'offre alimentaire de chaque structure + au marché de producteurs le plus proche
- participation de personnes concernées à la construction du projet, évaluation participative chemin faisant

* Micro-expérimentation de l'esperluette à l'été 2021
Dans l'association 50sur 300 adhésions sont dans le programme solidaire (ils paient 20% des prix coutants sur le Vrac et le groupement d'achats de frais).
Il y a un groupement d'achats tous les 15 jours.
avec la pause estivale du groupement d'achats : en lien avec marché paysan, fabrique de bons d'achats alimentaire de 5€, vendus 1 euro aux familles accompagnées. Partenariat avec les producteurs du marché pour pouvoir les dépenser pendant 2 mois.
Bilan : 2000€ dépensés (ce qui a été vendu).
Les maraichers sont contents car cela ramène des personnes et réinjecte de l’argent sur la période été. Les personnes sont satisfaites de connaitre de nouveaux produits et ont ramené de nouvelles personnes (bouche à oreille) sur le marché + sentiment de réciprocité (soutien aux paysans) + a permis d’élargir le choix de produits.
Effet sur la mixité du marché de Celleneuve qui n’est habituellement pas très mixte.
Solidarité informelle avec des arrondis pour s’aligner sur le billet de 5e.
La mise en place de Bons alimentaires toute l'année à l'esperluette permettrait aussi de simplifier la tâche les bénévoles car il n’y aurait plus qu’un tarif.